Skip to main content

911 originale (1963) – naissance d’une légende

 

Appelée à succéder à la Porsche 356, la 911 conquiert d’emblée les coeurs des amateurs de voitures de sport. La toute première 911 fait ses débuts en 1963 sur la scène du Salon IAA deFrancfort, sous le nom de Type 901. La modification du nom en 911 intervient en 1964 pour le lancement sur le marché de ce nouveau modèle. Son moteur Boxer 6 cylindres à refroidissement par air développe 130 ch : de quoi atteindre 210 km/h. Les clients de la marque moins férus de vitesse se voient proposer la Porsche 912 et son moteur 4 cylindres en 1965. L’année suivante,Porsche lance la 911 S, qui affiche 160 ch sous le capot et dispose pour la première fois de jantes forgées Fuchs en alliage léger. La 911 Targa vient compléter la gamme fin 1966 et devient le premier cabriolet sûr au monde avec son arceau de sécurité en acier inoxydable reconnaissable entre tous. La Sportomatic, une boîte de vitesses semi-automatique à 4 rapports,équipe les 911 dès 1967. Porsche est par ailleurs le premier constructeur automobile allemand à répondre aux sévères exigences antipollution de l’agence de protection environnementale américaine (EPA) avec les variantes 911 T, E et S. L’augmentation successive de la cylindrée à2,2 litres (1969) puis 2,4 litres (1971) permet à la Porsche 911 de continuer à gagner en puissance. La voiture de rêve par excellence reste encore aujourd’hui la 911 Carrera RS 2,7millésime 1972, qui affiche 210 ch au compteur et 1 000 kg sur la balance. Sa « queue de canard » caractéristique est le tout premier aileron arrière à équiper de série un modèle de série.

 

Série G (1973) – la deuxième génération

 

10 ans après le lancement de la 911 d’origine, les ingénieurs Porsche retravaillent intégralement le modèle. La célèbre « Type G » est produite de 1973 à 1989 : une longévité unique parmi les différentes générations de 911. Elle se distingue notamment par ses pare-chocs à soufflets, une innovation destinée à satisfaire aux normes de crash test imposées à l’époque par les États-Unis. La protection améliorée des occupants est en outre assurée par des ceintures de sécurité3 points et par des sièges à appuie-tête intégré fournis de série. Nouvelle étape dans l’histoire de la 911 : en 1974, Porsche présente la toute première 911 Turbo de série dotée d’un moteur 3 litres, de 260 ch de puissance et d’un aileron arrière d’envergure. Ce nouveau modèle devient l’emblème de la marque en conjuguant luxe et performance d’une manière inédite. La marche suivante en termes de puissance est franchie en 1977 : la 911 Turbo 3.3 est dotée d’un refroidisseur d’air de suralimentation et affiche une puissance de 300 ch, une première. Les moteurs atmosphériques ne sont pas en reste : en 1983, la 911 Carrera perd son SC et se voit dotée d’une cylindrée de 3,2 litres et d’une puissance de 231 ch, devenant ainsi un modèle prisé par les collectionneurs. Les amateurs de grand air peuvent également acquérir la 911 en version Cabriolet à compter de 1982. En 1989, Porsche renoue avec le mythe avec la 911 Carrera Speedster.

 

Type 964 (1988) – classique et moderne à la fois

 

Alors que de nombreux spécialistes prédisent déjà la fin d’une époque, Porsche présente en 1988 la 911 Carrera 4 (Type 964). Fruit de 15 ans de développement, cette 911 a été retravaillée à 85 % pour permettre à Porsche de proposer un modèle moderne et durable. Son moteur Boxer 3,6 litres refroidi par air développe désormais 250 ch. La silhouette de la 964 se distingue de sa devancière uniquement par ses pare-chocs aérodynamiques en polyuréthane ainsi que par son aileron arrière mobile à commande électrique. Sous le capot en revanche, la technique n’a plus rien de commun. Le nouveau modèle doit en effet séduire non seulement par ses qualités sportives, mais aussi par le confort offert aux occupants. Ainsi, le conducteur dispose d’un ABS, de la boîte Tiptronic, d’une direction assistée et d’airbags. La 911 s’appuie en outre sur un châssis entièrement redessiné, avec des bras de suspension en alliage léger et des ressorts hélicoïdaux en lieu et place de la vénérable ancienne suspension à barres de torsion. C’est une quasi-révolution : la Carrera 4 est la toute première 911 à être dotée de série d’une transmission intégrale. Outre les versions Carrera Coupé, Cabriolet et Targa, les amateurs de la marque se voient également proposer dès 1990 la 964 Turbo. Équipée dans un premier temps du fameux moteur Boxer 3,3 litres, la Turbo bénéficie à partir de 1992 d’un groupe motopropulseur 3,6 litres qui développe 360 ch. Les principaux modèles de la gamme Type 964 prisés par les collectionneurs sont la 911 Carrera RS, la 911 Turbo S et la 911 Carrera 2 Speedster.

 

Type 993 (1993) – la fin du refroidissement par air

 

Cette 911, connue sous le nom de 993 en interne, reste jusqu’à aujourd’hui le grand amour de nombreux conducteurs Porsche. Un coup de foudre qui tient surtout à sa superbe silhouette. Les pare-chocs intégrés soulignent l’harmonie de l’ensemble. L’avant est plus élancé que les modèles précédents grâce au renoncement à la forme ronde des phares au profit d’une forme polyellipsoïdale. En outre, la 993 s’impose d’emblée comme un modèle particulièrement mûr et fiable. Sans oublier agile : c’est en effet la première 911 à bénéficier d’un châssis en aluminium entièrement reconçu. En 1995, la version Turbo est équipée pour la première fois d’un moteur biturbo qui est reconnu comme le moteur automobile de série le plus pauvre en émissions du monde. Autre innovation de la version Turbo à transmission intégrale : les jantes en aluminium à rayons creux, utilisées pour la toute première fois en construction automobile. Porsche lance ensuite la 911 GT2 pour les amateurs de vitesse. La 911 Targa est quant à elle dotée pour la première fois d’un toit en verre à commande électrique qui se range derrière la vitre arrière. Mais si la 993 produite de 1993 à 1998 est encore aujourd’hui plébiscitée par les amateurs purs et durs de la marque, c’est avant tout parce que c’est la dernière 911 à être équipée d’un moteur Boxer refroidi par air.

Suivre Porsche Club 911 Classic France