Skip to main content

Quel casse-tête que d’organiser une sortie de 911 avec le couvre-feu, et la distanciation socialo-politico-correcto-réglementaro-nécessaire !!

Donc un point de ralliement central (Var-Est) à moins de 1 h 30 de Marseille, de Toulon, de Nice, etc. Petit café d’accueil, offert par le Club, dans un domaine agricole privé très vaste (distances réglementaires obligent).

Et surtout chacun des 2 Dimanches ne regroupait que 5 et 6 voitures donc peu de participants. Un choix de petites routes spécialement dessinées pour les 911. Elles comportaient bien plus de virages que de bouts droits (le 80 Km/h d’Edouard Premier : même pas gênant). C’est l’avantage de l’arrière-pays Varois avec des vues superbes et surtout presque personne sur nos routes. Et le bon Dieu nous a gratifié d'un soleil radieux les 2 jours ; mais aussi d'un vent à décorner les … , le 14 Mars 

Le 7, ça commence bien mal avec la 993 de l’organisateur qui tombe en panne 2 Km avant le départ (et oui, ça arrive) : Relais DME... mais que nous n’avons pas ! (Grosse erreur : toujours en avoir un dans une 964 ou une 993).

Donc La Honda CRX Vtec fera l’affaire.

Mais c’est sur le parcours où on comprend réellement l’efficacité des 911 (même celles d’il y a 30 ans). Que la sportive CRX a eu bien du mal à suivre, même menée à la baguette asiatique entre les dents. Et après, on ne se demande plus pourquoi nous choisissons les 911 !!!

Après le col du Bel Homme (pas moi !!), une traversée idyllique de Canjuers, et la montée sur Bargème : village perché, le plus haut du Var avec son château très impressionnant, même en ruine. Une charmante visite (le 14) de l’expo de la seule artiste de Bargème : Elsa sculpteur sur ardoise.

Descente dans la forêt varoise truffée de chênes verts et d’épingles à 911 (à 90° et 180°). Le village de Mons offre une incroyable vue vers la mer à des dizaines de Km de là. Puis retour pour un pique-nique bien mérité au même domaine agri-cool.

Avant un départ vers 16 h max pour que la 911 ne se transforme pas en citrouille à cause du couvre-feu !

Les Séries G, les plus nombreuses, regroupaient : SC et 3.2; coupé, Targa et Cabrio. Mais aussi une 964, une rare 993 Turbo X 50 et une 997 pour remplacer la CRX en attendant la 993 blessée à son DME.

En couleurs, les 911 nous ont gâtés aussi : noir, rouge, bleue, verte, champagne et argent bien sûr !

En fait, si on ne se retenait pas, on recommencerait bien chaque semaine.

Versons une larme pour nos Porschistes du 06 confinés ces 2 WE. ☹

 

A bientôt sur nos routes varoises !

 

Yves LEDIEU, Délégué Régional Sud-Est.

Mail : sudest@911classic-porscheclub.fr

2021

Suivre Porsche Club 911 Classic France